Quelle démarche d’innovation possible pour gérer la crise du Covid ?

Ergonomie, Design Thinking… des métiers que PRODERGO associe à présent depuis trois décennies.

A l’heure de la première édition de la France Design Week, nous avons décidé d’en savoir plus sur la signification d’une telle association, qui est plus est, dans ce contexte de crise du Covid 19.

Rencontre avec Patrick Faouën son fondateur

www.prodergo.com

Circumflex : La crise du Covid incite les entreprises au changement. Peuvent-elles selon vous se repenser à travers le Design Thinking et l’ergonomie ?

Patrick Faouen : Oui. Les entreprises se doivent pour rebondir de passer par de nouvelles stratégies de transformations. Parmi elles : l’ergonomie et le Design Thinking.

Dans l’approche de conception centrée utilisateur, il faut considérer l’ergonomie comme étant un catalyseur inscrit au coeur même des sciences humaines.

L’ergonomie est en effet l’outil de l’observation des comportements. Elle est sans doute encore plus importante que l’écoute surtout dans le contexte actuel. L’ergonomie doit se mettre au service du Design Thinking de fait.

Dans leur pratique, les Ergonomes ont ainsi l’habitude d’intervenir, de conseiller et de former sur ce champ : « La crise nous invite à (ré)affirmer, à (ré)inventer nos façons de faire et à poursuivre la démonstration de l’utilité et de la pertinence des ergonomes pour contribuer à la conception des systèmes de travail et de vie dans toutes leurs dimensions » https://ergonomie-self.org/wp-content/uploads/2020/05/controverser-avec-la-self-soutenir-le-travail-en-temps-de-crise-une-offre-a-repenser.pdf

Circumflex : Pensez-vous qu’une démarche collaborative puisse constituer un modèle pour l’ensemble de nos entreprises ?

Patrick Faouen : Il s’agit de faire monter en compétence chacun pour une action efficace et durable dans le temps.

Innover ou concevoir nécessite au préalable de comprendre les usages actuels dans des domaines parfois éloignés de la problématique de départ.

L’étude de certaines situations de références nous permet d’anticiper les réactions probables des utilisateurs.
L’ergonome évalue ainsi les conséquences de ces usages futurs en relation avec le respect des nouvelles règles de prévention sanitaires très évolutives comme on le voit.

De plus, nous devons souvent faire appel à d’autres compétences nécessaires au projet grâce à notre groupe d’expert-partenaires.

Circumflex : Doit-on occulter dans le contexte actuel la question des “états d’âmes” des acteurs de l’entreprise et doit-on standardiser les usages ?

Patrick Faouen : Surtout pas ! Notre expertise dans le process d’analyse de l’expérience utilisateur ( notre méthode CO-UX© ), garantie pour l’entreprise la définition des axes d’innovation les plus pertinents et pérennes.

Ce qui entraîne par le fait pour l’entreprise, un retour sur investissement particulièrement favorable pour rebondir.

En complément de cet article,

https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/le-design-au-service-dune-transformation-concrete-des-entreprises/